22 avril 2007

A gauche toute !

     Fin du premier round. Sans surprise réelle la finale sera paritaire. Un (demi)homme, N. Sarkozy et une femme, S.   Royal, respectivement à près de 30% et 26%. Et un troisième individu, F. Bayrou aux alentours de 18%. D'ores et déjà, l'extrême gauche, tout en déplorant l'usage massif du vote "utile", a appelé à poursuivre jusqu'au bout cette démarche. A. Laguiller (1.4%) -pour la première fois- a invité ses électeurs à voter socialiste le 6 mai. De même que D.Voynet (1.5%) et M.-G. Buffet (1.9%). O. Besancenot (4.3%) a quant à lui, bien fait le distingo,  exhortant à se mobiliser "contre la droite et Sarkozy (...) dans la rue et dans les urnes" en votant S. Royal.
Sarkozy a livré un discours qui s'est voulu fédérateur. Il tente de réunir son troupeau : "Je veux dire à ceux qui ont peur (...)" a-t-il clamé. Royal, moins confiante et surtout plus mécannique s'est exprimée en faveur de "la démocratie du respect (...) plus humaine (...) parce que le progrès économique ne va pas sans le progrès social." A ses compatriotes et surtout ses militants ou sympathisants, elle a demandé en quelque sorte d'y croire encore un peu. En prenant soin de remettre le "nous" et la victoire d'un équipe au coeur de son propos. L. Fabius analyse cette présence au second tour comme la somme des scores "de Lionel Jospin, Jean-Pierre Chevènement, Christiane Taubira plus environ deux points".
     Il est évident que les électeurs centristes vont jouer le dénouement de ces élections. 18% des voix à se partager. J.-M. le Pen crédité de 11% des suffrages est considére comme le grand perdant de ce premier tour. La première menace est écartée... reste la seconde, N. Sarkozy. Peut être la plus insidieuse.

Posté par tiphaine26 à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur A gauche toute !

Nouveau commentaire