22 avril 2007

Aux urnes citoyens

     "Aux armes", disait Claude-Joseph Rouget de Lisles, en défenseur de la démocratie nouvelle. Le slogan actuel est un peu moins belliqueux. Ajourd'hui c'est aux urnes qu'on nous appelle. L'abstention, c'est le pire ennemi de la démocratie. Alors exercez pleinement votre droit combiné à votre devoir, et, ma foi, "votez pour moi !"
Nous sommes donc le 22 avril 2007. Enfin, depuis le temps qu'on attendait ce jour où l'on pourrait élire notre premier (pour les néo-votants) PRESIDENT de la REPUBLIQUE... Tout un programme.
     Douze noms, douze partis qui parfois auraient pu se rejoindre, s'entendre... mais qui ont choisi de faire cavalier(s) seul(s). Et nous, les élécteurs, inscrits en masse cette année, bercés par le spectre du 21 avril d'il y a cinq "longues" années. Tous les médias en parlent. Le Monde en a fait sa une hier après-midi : recrudescence de la participation.  44 millions de votants soit +6,7% par rapport à 2002. Le même quotidien explique qu'à midi on relevait un taux de participation de 31,21%.
On note également une forte manifestation et un intérêt accru des ressortissants français à l'étranger.
      Bref c'est comme une sorte d'épée de Damoclès perchée au somment de notre crâne. Qui sera au second tour ? A ce qu'il paraît, en fonction de cette élection c'ets le destin de la france qui sera déterminé pour un bon bout de temps. De quoi faire réfléchir. Vote utile ou vote de conviction ? Vote du moins pire, vote par défaut ? Le risque qu'ont pris la majeure partie des candidats, est de sortir le diable de sa boîte dès que possible. "Il faut contrer le Pen et le front national" a pris le pas, me semble-t-il, sur beaucoup d'autres considérations. La peur a, à nouveau joué un rôle important, dans cette campagne et c'est sûr, elle aura un impact non négligeable dans le résultat des votes. Ceci dit, nous y sommes. H-4 avant les scores. Avant de savoir si nous allons encore vivre un mandat sous l'aile droite de notre pays ou si l'espoir d'un infime changement (comprendre revirement à gauche) est encore possible.

Posté par tiphaine26 à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Aux urnes citoyens

Nouveau commentaire